De la serp Google 3 à 1 avec la requête « Guillaume Roche » ?

Pérégrinations SEO d’un jeune référenceur pour hisser son site professionnel de la serp 3 à 1 du moteur de recherche Google sur la requête concurrentielle « Guillaume Roche ».

Je mène une expérience SEO in progress en réactivant des limbes numériques ce site créé en 2010. L’objectif que je me suis fixé est d’atteindre la première page de Google lorsque je tape « Guillaume Roche » dans le moteur de recherche le plus utilisé par les Français, l’expression clef culmine à 10 700 000 résultats.

Il y a de cela quelques mois, j’ai eu la chance de commencer une mission de référenceur dans une entreprise et de pouvoir me former à ce métier en suivant la formation Formaseo proposée par Abondance.

Et mon bon vieux site, ouvert en 2010, me sert à mettre en application les notions que je commence à emmagasiner en termes de SEO.

Lorsque j’avais créé ce site, Guillaume-roche.com, il figurait en deuxième position dans le moteur de recherche Google.

Serp 3 du moteur de recherche Google sur la requete Guillaume Roche
Serp 3 du moteur de recherche Google sur la requête « Guillaume Roche ».

Je partageais la serp 1 en deuxième position avec mon homonyme, le sculpteur Guillaume Roche, qui occupe la première place.

Il y est toujours positionné alors que mon site personnel, un portfolio dans lequel je présente des travaux rédactionnels, des articles, 7 ans plus tard, a dégringolé à la serp 3.

Sans mises à jour régulières, il a irrémédiablement sombré dans les résultats du moteur de recherche Google.

Mises à jour SEO opérées sur mon site :

Optimisation du snippet

La première manipulation a été de travailler mon snippet grâce à Yoast SEO que j’utilise avec WordPress.

Snippet Google du site internet de Guillaume Roche
Snippet Google de mon site internet.

L’action n’est pas à négliger au niveau de la rédaction de ce texte car il doit présenter en seulement deux à trois phrases l’univers de votre site internet. Le texte rédigé pour présenter mon site internet fait exactement 305 caractères en tenant compte des espaces.

De la serp Google 3 à 4

Lorsque j’avais commencé à travaillé sur le positionnement de mon site personnel, j’étais sur la serp Google 3, quelques mois après — et il faut reconnaître une certaine inactivité car j’étais aspiré par d’autres projets, je ne peux que constater qu’il a chuté à la serp 4.

caputre ecran - google - positionnement

 

 

« On entend dire que… La presse écrite est morte », de Marie Malaterre-Roques

[Chronique] – Il y a quelques années, le futurologue australien Ross Dawson a créé une carte annonçant que les journaux disparaîtraient totalement en 2029, un sombre document dont on retrouve la trace dans le livre numérique de Marie Malaterre-Roques, « On entend dire que… La presse écrite est morte. »

Illustration tirée de la couverture du livre On entend dire que... La presse écrite et morte
Illustration tirée de la couverture de l’ebook « On entend dire que… La presse écrite et morte ».

Marie Malaterre-Roques,  journaliste pour Les clés de la presse, apporte un éclairage sur la situation économique de la presse écrite française.

Les mésaventures de La Tribune ou France Soir, les plans sociaux (Lagardère, etc.), les ventes des quotidiens qui chutent, l’ebook aborde tous les sujets qui fâchent.

Le grand méchant Internet est pointé du doigt, les professionnels de la presse reconnaissent que les journaux doivent désormais pactiser avec lui.

Les rotatives ne tournent plus à plein régime, mais le papier n’est pas complètement mort.

Les magazines lancés par Franck Annese dans le sillage de So Foot (Sofilm, Doolittle, etc.) sont la preuve que cela peut encore marcher.

La journaliste rappelle également que l’écurie Annese va sortir un magazine « sociétal » qui s’appelle Society.

Le papier trouve aussi un second souffle grâce à des sites internet qui sont déclinés en magazine – on pense par exemple à 01net.

L’ouvrage explique également que le modèle économique des publications web se cherche encore même si Mediapart tire son épingle du jeu.

Le site emmené par Edwy Plenel compte depuis peu 100 000 abonnés.

Et au-delà la guerre entre le print et le web, et c’est peut-être là le plus intéressant, on parle de la complémentarité qu’il pourrait y avoir entre les deux, mais, malheureusement, on ne peut pas s’empêcher de penser que les bons vieux canards risquent quand même de perdre quelques plumes après être passés sous la roue de l’évolution des médias.

Guillaume Roche

« On entend dire que… La presse écrite et morte », Éditions Eyrolles.

Illustration : www.ancien-de-saint-michel-en-priziac.fr

De l’évolution du journalisme

[Tendance] – Demain, les journalistes œuvreront quotidiennement au service de l’information avec des algorithmes, robots et bases de données.

Cette curation donne à lire des articles par rapport aux nouvelles technologies qui façonnent le journalisme.