2029 : année de la disparition des journaux français ?

Newspaper extinction timeline

Le futurologue australien Ross Dawson a créé une frise chronologique prédisant l’année de la disparition du bon vieux journal en papier qui en plus d’informer s’avère utile pour recueillir les épluchures de pommes de terre. D’après ses prédictions, les journaux français devraient disparaître en 2029.

Avec l’apparition d’internet, les informations sont accessibles instantanément et 24h/24 à partir d’un ordinateur, smartphone ou tablette tactile numérique.  

Après la naissance de la radio, puis de la télévision, les journaux papier étaient toujours présents. Mais l’arrivée d’internet a bouleversé le jeu  et d’après la frise chronologique de Ross Dawson, les journaux papier vont disparaître au fil des décennies à venir.

Quelques chiffres clés

Les USA ouvrent la danse. C’est le premier pays à perdre ses journaux. Chez eux, la fin de la presse écrite est programmée pour 2017.

Ensuite, c’est au tour de la Grande-Bretagne et de l’Islande (2019), puis du Canada avec la Norvège en 2020.

À partir de 2024, les journaux disparaissent dans 4 pays en moyenne chaque année avec un pic en 2028 où pas moins de 5 pays perdent leurs journaux : l’Autriche, la Slovaquie, la Grèce, le Portugal et les Émirats-Arabes-Unis (UAE).

En France, certainement grâce aux Aides à la presse, la presse papier résiste jusqu’en 2029.

Le document élaboré par le futurologue australien Ross Dawson situe la disparition complète de la presse écrite dans tous les pays du monde en 2040.

Où les journaux résistent le plus longtemps ?

La presse écrite ne disparaît moins rapidement, pas avant 2040, dans les pays en développement économique avec parfois un pouvoir fort voire très autoritaire comme en Corée du Nord.

Créée par Ross Dawson, la frise chronologique accompagnée d’une carte, Newspaper extinction timeline, est consultable au format PDF sur le site Futureexploration.net.

Contacter l’auteur de l’article

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*