« On entend dire que… La presse écrite est morte », de Marie Malaterre-Roques

[Chronique] – Il y a quelques années, le futurologue australien Ross Dawson a créé une carte annonçant que les journaux disparaîtraient totalement en 2029, un sombre document dont on retrouve la trace dans le livre numérique de Marie Malaterre-Roques, « On entend dire que… La presse écrite est morte. »

Illustration tirée de la couverture du livre On entend dire que... La presse écrite et morte
Illustration tirée de la couverture de l’ebook « On entend dire que… La presse écrite et morte ».

Marie Malaterre-Roques,  journaliste pour Les clés de la presse, apporte un éclairage sur la situation économique de la presse écrite française.

Les mésaventures de La Tribune ou France Soir, les plans sociaux (Lagardère, etc.), les ventes des quotidiens qui chutent, l’ebook aborde tous les sujets qui fâchent.

Le grand méchant Internet est pointé du doigt, les professionnels de la presse reconnaissent que les journaux doivent désormais pactiser avec lui.

Les rotatives ne tournent plus à plein régime, mais le papier n’est pas complètement mort.

Les magazines lancés par Franck Annese dans le sillage de So Foot (Sofilm, Doolittle, etc.) sont la preuve que cela peut encore marcher.

La journaliste rappelle également que l’écurie Annese va sortir un magazine « sociétal » qui s’appelle Society.

Le papier trouve aussi un second souffle grâce à des sites internet qui sont déclinés en magazine – on pense par exemple à 01net.

L’ouvrage explique également que le modèle économique des publications web se cherche encore même si Mediapart tire son épingle du jeu.

Le site emmené par Edwy Plenel compte depuis peu 100 000 abonnés.

Et au-delà la guerre entre le print et le web, et c’est peut-être là le plus intéressant, on parle de la complémentarité qu’il pourrait y avoir entre les deux, mais, malheureusement, on ne peut pas s’empêcher de penser que les bons vieux canards risquent quand même de perdre quelques plumes après être passés sous la roue de l’évolution des médias.

Guillaume Roche

« On entend dire que… La presse écrite et morte », Éditions Eyrolles.

Illustration : www.ancien-de-saint-michel-en-priziac.fr

Journaliste : des sites pour la recherche d’un emploi

[Emploi] – Liste de sites pour effectuer sa recherche d’emploi dans le domaine du journalisme.

Club de la Presse Nord-Pas-de-Calais

Asfored

Mediajobs

Entre2piges.com

Cadremploi.fr

APEC

RadioActu

JobMedias

Categorynet

Club de la Presse de Bordeaux

Paf & Co

Réseau journalistes

Emplois dans la presse

Et parmi toutes ces adresses, il ne faut pas oublier le site de Pôle Emploi.

Si vous connaissez une autre adresse, n’hésitez pas à me la signaler pour l’insérer dans la liste.

Notez que certains sites ont pu fermer.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2029 : la mort des jounaux français ?

Illustration - News Futurologie et presse - Guillaume Roche

[Tendance] – Le blog de Benoît Raphaël, ancien cadre de la PQR (Dauphiné Libéré) et cofondateur du Post, reprend une carte du futurologue Ross Dawson prophétisant la fin de la presse papier.

Illustration - News Futurologie et presse - Guillaume Roche

Les USA, souvent en avance d’une hype et d’un phénomène, ouvrent la danse. En France, grâce aux aides de l’État, les médias traditionnels résisteraient quelques années avant de muter ou de mourir vers 2029.

Illustration : montage photo personnel.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer